24/06/2010

Le trail de la Vallées des lacs - Gérardmer (88) - Dimanche 20 juin 2010

Encore une bonne déléguation de l'association pour ce magnifique trail dans les montagnes vosgiennes à Gérardmer.

Honneur tout d'abord à Manu qui s'engageait sur la longue distance 58,5km pour plus de 2700m de D+. Il réussit à boucler pour la 2ème année de suite le parcours. Malgré un gros coup de moins bien après le Hohneck, il termine au courage.

Il est 116ème au scratch sur plus de 450 trailers au départ en 7h33

Son récit sur son blog :

http://vosgpatt.skynetblogs.be/post/7976447/le-trail-de-la-vallee-des-lacs

Nous étions 3 à nous engager sur la petite distance soit 11km pour 450m deD+

La team habituel des courses de montagne Stéphane, David et moi

Plus de 250 au départ pour ce parcours sur la crête surplombant La Bresse

Au final, je termine 3ème au scratch en 48'41, à un peu plus de 2' du premier qui explose mon temps de 2009.

Mon récit de course :

Pour la 3ème fois, je me présente à ce trail découverte de 11km à Gérardmer. Après avoir encouragé les courageux trailers du 58km au col de Grosse Pierre, je rejoins la Mauselaine vers 9h00, un temps quasi hivernal, un brouillard à couper au couteau et un petit 6°C. Je retrouve mes camarades du club David et Stéphane.

Petit échauffement après le retrait des dossards et je me place en première ligne, je suis le tenant du titre et le recordman de l’épreuve en un peu plus de 46’. Je suis dans un esprit différent cette année, fatigué en cette période de fin d’année scolaire alors qu’en 2009, j’étais en pleine forme. J’ai toujours du mal en juin, preuve en est ma contre-performance à Ribeauvillé il y a 2 semaines. Je ne suis pas très serein au départ.

A la surprise générale, le départ est donné, nous sommes un peu plus de 300, à nous élancer dans cette première longue ascension. Ça part assez vite sous l’impulsion d’un coureur alsacien, je me place dans son sillage, les sensations sont correctes. Après 500m, la côte s’élève un peu plus, je prend les commandes, j’ai envie de me tester. Mais, l’acide lactique me rappelle à l’ordre, je suis tétanisé au niveau des quadriceps et des épaules. C’est pas possible, la course est à peine démarrée. Je décide de monter tranquillement à mon rythme, 2 coureurs reviennent de l’arrière, je les laisse passé, un autre revient en haut et je suis 4ème et pas très bien après cette ascension pourtant pas très difficile. Je perds quelques mètres mais je reste au contact, ça remonte un peu, j’ai de plus en plus de mal, je n’y suis plus, moralement je suis mort.

Stéphane revient sur moi à la fin de cette deuxième difficulté, il me laisse sur place, je suis vraiment mal, on arrive à Grouvelin et on bifurque à gauche pour une petite boucle sur la crête qui surplombe la vallées du Chajoux. Le parcours emprunte une piste de ski de fond, ça descend, je perds du terrain sur Steph et nous voilà sur la crête, je reviens un peu à la faveur d’un terrain plus technique où il est moins à l’aise. On est 4 maintenant à courir d’un bon train, je me sens un peu mieux et je passe Stéphane, je vais essayer de faire exploser le groupe. Les jambes répondent et je retrouve quelques sensations.

Après cette fantastique balade on reprend à droite vers les Bioqués, un large chemin en descente, je relance après 2 ou 3 km, un coureur revient sur moi et me passe juste avant le raidillon remontant à l’auberge de Grouvelin.

Je ne m’affole pas, j’ai retrouvé un second souffle et décide de monter tranquille, Stéphane revient et se met dans ma foulée, on a 50m de retard sur le coureur juste devant, je ne m’affole pas je connais le parcours par cœur, il reste une longue montée tranquille avant la grande descente.

Je débouche à l’auberge avec 100m de retard, Stéphane a un peu lâché et je relance, j’ai bien récupéré, en très peu de temps je rattrape le coureur et le dépose, longue ligne droite avant de déboucher sur la piste de ski de descente. Je me retourne, le trou est fait, je me laisse aller dans la descente sans prendre de risque.

Je passe dans le tunnel et franchis la ligne d’arrivée à la 3ème position au scratch en 48’31 à 2’30 du premier qui améliore mon record de 2009.

Une course aux sensations vraiment bizarres, j’ai du mal dans les montées alors que c’était mon point fort les années passées, par contre je suis plus à l’aise sur le plat, je déroule un peu mieux. Je me sens assez fatigué nerveusement, c’est le mental en ce moment qui me fait défaut. Il me reste le semi à Thaon, dimanche prochain et après repos.

Stéphane auteur d'une magnifique course termine à la 5ème place en 49'30, merci pour le coup de main sur la crête

David s'est bien fait plaisir, il est 8ème en 51'23

Encore les 3 dans les 10 premiers, bravo à tous

Tous les résultats et les infos sur le site des organisateurs :

http://www.trailvalleedeslacs.com/

10:58 Écrit par jack2775 dans Saison 2010 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.